Formateurs

Anne Bretaudeau : Maître enlumineur, formatrice enluminure chef d’œuvre cycle 2

A partir de 1998, Anne Bretaudeau commence sa formation à l’Institut d’enluminure en étudiant plusieurs techniques en plus de celles pratiquées par les stagiaires aujourd’hui. Elle acquiert les techniques de multiplication aux caches, de gravure à l’eau forte, de reliure, tout en réalisant son chef d’œuvre. 

On lui propose en 2001 de rester pour enseigner l’enluminure et construire un programme de dessin médiéval. Pendant près de 5 ans, Anne enseigne au cycle 1 puis on lui confit la seconde année, la partie chef d’œuvre, tout en gardant ses cours de dessin.

En 2012, Anne reçoit un titre lui donnant le statut de « Maître Enlumineur » créé par Jean Sauvage, ancien Président du Conseil Général de Maine et Loire, délivré pour la seconde fois depuis 1985. Plus qu’un titre, c’est une reconnaissance de ses pairs d’un travail accompli depuis plus de 10 ans.  

Passionnée par l’enseignement et l’accompagnement des stagiaires afin qu’ils puissent développer leurs styles à travers leurs chef d’œuvres, elle contribue, avec sa collègue Christelle Sordel, à développer une technique de mise en page et de respect des styles plus historiques.

Au cours de sa formation initiale et en parallèle de son rôle de formatrice, elle part dans toute la France, avec ses Maîtres, réaliser des ateliers pour les petits comme les grands, participer à des expositions, ainsi qu’ aux  journées du patrimoine, réaliser des séries aux caches pour des associations angevine, participer pendant plusieurs années à la « remontée du sel » qui rassemble animations, expositions pour la préservation et la valorisation du patrimoine. Elle participe dès 1998 à tous les « salons de l’enluminure et de la calligraphie » créer par l’ISEEM mettant en avant l’enluminure dans sa région.  L’ensemble lui permet d’acquérir plusieurs bagages, mais avec un goût plus prononcé pour l’enseignement. 

En parallèle, Anne s’occupe depuis plus de 15 ans des stages loisirs de l’institut, en les aidant à découvrir et se faire plaisir à travers les couleurs, les supports et les styles du Moyen-Âge. 

Plus que l’enluminure, Anne Bretaudeau aime l’enseigner mais depuis janvier 2021, elle partage son temps entre cette passion auprès des cycles 2 et de la direction artistique de l’ISEEM. 



Christelle Sordel : Calligraphe & enlumineur professionnelle, formatrice calligraphie latine médiévale des cycles 1 et 2

En 2005, Christelle Sordel entame une reconversion professionnelle après des études et un début de carrière dans le secteur du Tourisme en région parisienne. Elle intègre alors l’Institut Alcuin de St Cyr sur Loire (le seul centre d’enseignement professionnel dédié à l’art de l’écriture et du patrimoine écrit existant à cette époque)  pour une formation professionnelle d’une année complète. Cette formation lui permet d’étudier les bases techniques, le maniement des divers instruments de calligraphie latine, l’observation et la pratique de plusieurs alphabets historiques de l’Antiquité à l’Anglaise et son application au travers des compositions historiques et contemporaines.

Diplômée en 2006,  elle poursuit son apprentissage en intégrant l’ISEEM d’Angers où elle suit la formation durant 2 ans afin de se plonger dans le monde médiéval et l’Enluminure. Cette formation complète lui permet en plus des techniques de l’enluminure de parfaire sa minutie, sa patience et le travail d’atelier. Imprégnée de ces savoirs, elle a pu en seconde année se consacrer à l’élaboration de son chef d’œuvre : Une interprétation de quelques pages d’un Chansonnier cordiforme du 15e siècle selon les critères de l’époque. Elle a ainsi fait partie de la première promotion au titre d’Enlumineur certifiée.

A sa sortie de formation en 2008, Barbara de Monchy, directrice artistique ISEEM, lui confie alors la charge de mise en place et développement des programmes d’enseignement de la calligraphie latine et de la mise en page propre à chaque période de l’enluminure au sein de la formation professionnelle pour magnifier le travail des enluminures dans les chefs d’œuvres. Elle intervient ainsi auprès des élèves en cycle 1 et 2 de la formation.

Artisan passionnée, Christelle enrichit depuis sa technique historique et contemporaine en participant chaque année à des stages auprès de calligraphes de renoms. Elle transmet depuis plus de 12 ans son savoir en dispensant des cours pour adultes au sein de diverses associations angevines en plus de sa mission d’animatrice pédagogique auprès des scolaires au sein des Archives départementales de Maine et Loire.



Anaïs Lecat : Enlumineur professionnelle, formatrice peinture médiévale & histoire de l’art médiéval cycle 1

A la suite d’études paramédicales, j’ai suivi un cycle de trois années à l’ISEEM dont deux consacrées à la réalisation du chef-d’œuvre, ce qui m’a permis de me spécialiser dans l’histoire médiévale et l’enluminure historique.

Depuis l’obtention de mon certificat fin 2018, j’interviens au sein de l’Institut en enseignant l’histoire de l’art médiéval et la peinture médiévale.

En parallèle, j’ai participé au concours Prix Avenir Métiers d’Art organisé par l’INMA où j’ai eu l’honneur d’obtenir le 1er prix régional Pays de la Loire en 2019 et le 2ème prix national en 2020.



Noëmie Barbereau : Enlumineur professionnelle, formatrice dorure médiévale cycle 1

Administratrice dans plusieurs associations culturelles depuis 2011, Noëmie Barbereau découvre l’enluminure durant ses études à Angers.

En 2017, elle réalise un stage de découverte de l’enluminure à l’ISEEM d’Angers auprès d’Anne Bretaudeau, dans l’optique d’intégrer la formation. Après 1 an de pratique en autodidacte, elle est acceptée à la formation au titre d’ « Enlumineur » sur la promotion 2018-2020.

En 2020, Noëmie présente son manuscrit « Arirang, l’histoire de la Corée » et obtient le titre d’ « Enlumineur ». La réalisation de son manuscrit lui permet d’acquérir de solides connaissances en enluminure et développe différentes techniques de la dorure, elle apporte même une technique ancestrale coréenne le Sagyeong . En parallèle, Barbara de Monchy fait appel à elle pour la mise en place administrative du nouveau dispositif VISA Métier de la Région des Pays de la Loire en septembre 2020.

Forte de ses expériences professionnelles, le 1er janvier 2021, elle devient directrice administrative de l’institut et enseignante en dorure médiévale au sein de l’ISEEM. Elle anime aussi des ateliers auprès d’un public scolaire au Palais Episcopal d’Angers en lien avec Humana Vox et l’ISEEM.



Julie Simier : Enlumineur professionnelle, formatrice dessin médiéval cycle 1

Au cours de ses études supérieures, Julie Simier s’est rapidement tournée vers un cursus artistique. Après une formation en ciselure sur bronze en Touraine, son intérêt pour l’art, ainsi que pour la période du Moyen-Age, devient de plus en plus important.  

Cela la conduit vers un domaine lui permettant d’approfondir cette période importante de notre patrimoine français.

Entrée à l’ISEEM en 2015, elle découvrit un domaine lui permettant d’associer cet art ancestral à une autre de ses passions, la culture japonaise et, plus précisément, les films d’animation.

Son choix pour le chef d’œuvre, en second cycle, fut très vite arrêté sur « Princesse Mononoke » de Hayao Miyazaki. Elle obtient son Titre d’Enlumineur suite à deux années de travail.

A la sortie de sa formation, elle s’installe en tant qu’auto-entrepreneur, réalise des stages loisirs et se découvre une envie de partager son savoir.

L’opportunité lui est offerte d’enseigner le dessin médiéval à l’ISEEM en 2021, ce qui lui permet de continuer à partager à un niveau professionnel. En parallèle, elle donne des cours loisirs au Palais Episcopal, à un public d’enfants, ainsi qu’aux stagiaires de l’Institut.

MAJ le 22/09/2021